Articles, fiches techniques sur les chevêches

- présentation de la chevêche d'Athena

- La Population de Chevêches en Sarthe: bilan de 6 années de prospection (1999 - 2005).

- 10 années d'actions en Sarthe

- construction de nichoirs

- menaces humaines

- réduction de cavités naturelles agrandies

- systèmes anti-prédations

- entretien et conservation de saules tétards

- obturation de poteaux creux

- dépliant sur les chevêches: recto et verso

 

LA CHOUETTE CHEVECHE A BESOIN DE VOUS

 

Autrefois, bien représentée en Sarthe, la Chouette Chevêche subit un déclin vertigineux depuis les années 60/70 suite à des causes diverses : destruction de son habitat, abattage des arbres creux, retournement des prairies, disparition des vergers et des haies, diminution de ses proies, notamment des gros insectes à cause des pesticides.Par ailleurs, la présence des poteaux PTT métalliques dont le sommet n'est pas bouché, constitue un véritable piège pour la Chevêche ainsi que pour d'autres oiseaux cavernicoles. En effet, ces oiseaux à la recherche de cavités pénètrent à l'intérieur de ces poteaux et ne parviennent pas à en ressortir .

 

Comment la protéqer ?
Vous êtes isolés et vous voulez pratiquer des actions de protection, Vous pouvez :
- Conserver les vieux arbres creux
- Conserver et planter des arbres fruitiers à haute tige .
- Conserver et planter des haies champêtres y compris des saules qui pourront être taillés en têtard .
- Ne pas utiliser de pesticides dans votre jardin ou votre verger.
- Grillager votre cheminée si une chevêche niche près de votre maison .
- Installer des nichoirs là où les cavités naturelles font défaut. Vous pouvez obtenir le plan de ces nichoirs en nous contactant.


Et nous dans tout cela ?
Forts de tous ces éléments négatifs, la LPO Sarthe se lance dans une campagne de recensement en établissant une cartographie des sites potentiels de nidification afin d'effectuer un suivi par la suite.
Là, l'intervention des agriculteurs peut nous être d'une grande utilité, car eux connaissent bien le mode de vie de cet oiseau en le voyant se percher d'un pieu de clôture à l'autre à la tombée de la nuit.

Enfin la prévention...
En faisant tout d'abord le bilan des poteaux PTT creux afin de les faire obturer.
En incitant les propriétaires et les associations consommatrices des chemins à conserver les vieux arbres et à replanter des haies champêtres en leur expliquant l'importance pour les oiseaux.
En posant éventuellement des nichoirs dans les biotopes favorables mais où les cavités manquent .
Tout ceci afin d'enrayer le déclin de cette espèce qui d'après les dernières données du GSO 1991 n'ont pas dépassé les 40 couples en Sarthe!!

 

Intéressé par cette cause? Jean-yves Renvoisé, responsable de ce dossier, a besoin de bénévoles pour réaliser ses inventaires. Contactez-le.